Pour ceux qui voudraient savoir…

Rick promet de revenir participer activement sur la blogosphère dans la semaine du 12 mai prochain…  Soit après être déménagé et installé dans mon nouveau chez moi.

Tant qu’à revenir partiellement dès maintenant, je préfère attendre encore un peu, et refaire surface avec rigueur(!) à tous les jours comme avant.

C’est bizarre, je ne m’ennuie plus vraiment de publier mes états d’âmes journalièrement dans un racoin de l’internet.  Je suis comme sevré de ça maintenant, de bloguer.  Sevré de ce besoin qui en devient un que lorsqu’on pratique une même activité tous les jours pendant une période de temps continue…  Un peu comme fumer, boire ou regarder la télé.  Une accoutumance quoi.  J’ai perdu l’habitude de bloguer. 

Mais je m’ennuie par contre encore de lire mes blogueurs préférés. 

En ce moment même, j’écris ce billet sans attache.  Un peu comme quand on baise entre ami(e)s, et je suis incapable de m’empêcher de me demander ce qu’il y a comme billet sur les blogues des autres aujourd’hui.  Il y a un bail que j’ai lu un blogueur.  J’en entend parler parfois par exemple.  Babe me raconte.  Je sais donc que Clépétar est restée assise pendant l’hymne américain à Boston, que Marco est encore très cave et que Moon est enceinte… Ah non !  Elle ne l’est plus je pense.  C’est vrai !   

Le besoin de lire, est moins évident à combattre que celui d’écrire dans mon cas.  Je ne saurais l’expliquer.

Ce petit répit a été bénéfique pour moi.  J’ai fait le plein d’anecdotes, d’idées et d’opinions.  J’ai fait quelques voyages dernièrement qu’il vaudra la peine de raconter.

Entre autres, Rick en Abitibi et Rick au pays des Newfies.

Alors voilà, je me compromet.  C’est dans la semaine du 12 mai que je vous retrouverai pour de bon, comme avant et jusqu’à ce que mort s’ensuive.

Il est si facile de retomber dans de vieilles habitudes…  

10 réflexions au sujet de “Pour ceux qui voudraient savoir…”

  1. Moi cave? Je sais pas ou Babe est aller pêcher ça?! *Marco siffle comme un épais avec les 2 mains dans les poches*

  2. « Le besoin de lire, est moins évident à combattre que celui d’écrire dans mon cas. »
    Tu dois être plus voyeur qu’exhibitionniste. Je suis de ceux qui se demandaient où donc tu étais passé. À bientôt donc!

  3. J’ai hâte de retrouver dude!! 🙂
    Ton p’tit grain de sel quotidien me manque!

    J’espère que les Newfies t’ont pas trop fait peur!

  4. Ne poursuis pas trop longtemps cette absence vieux, car tu pourrais vraiment ne plus vouloir revenir pour de bon, et comme blogueur et comme lecteur de blogues…

    Il se passe un phénomène inexplicable qui nous berce dans une liberté toute douce quand on arrête de bloguer, ainsi que de suivre tout un chacun dans leurs éculubrations bloguales. L’énergie consacrée jadis à cette activité (louable bien sûr) se transporte ailleurs avec une vitalité insoupçonnée.

    Tu verras, si jamais…

    Le grand Marleau…

  5. « élucubrations » bien évidemment en lieu et place d’ « éculubrations », à moins que mon inconscient eut voulu faire un vilain jeu de mot…
    Le grand Marleau

  6. Marco: Oui oui… Un cave 🙂

    Mélou: Théorie intéressante 😉

    L’ex: Hey !!

    Bouddi: Merci Dudesse 😀

    P’tit moi: Oh oui ! Oh oui !!

    le grand M: Comme il fait bon de vous relire ici Ô grand Manitou et vieux comparse. Content d’avoir de tes nouvelles.

    J’ai goûté à cette liberté dont vous parlez et elle est effectivement inexplicable.

    Contrairement à vous par contre, je suis trop jeune pour la retraite. 😉

    Sachez qu’un poste de chroniqueur spécial est toujours disponible ici si jamais le grand journaliste que vous êtes décide de trouver le temps long à son âge !

  7. Bon … je disais donc hier, après avoir essayé 2 fois de poster qqch … que:

    Naon j’suis pas enceinte baon … meilleure chance la prochaine fois 🙂 😆

    Pis yé temps que tu reviennes un peu là … tsé ! Pffffffff !

    Mais c’est l’fun de voir que Babe te tiens au courant de c’qui passe dans nos blogs 🙂

  8. Bon, au moins y’é pas mort! Ton statut Facebook change une fois de temps en temps alors j’étais pas encore en position foetale à me bercer sur moi-même sous mon bureau.

    Merci à Babe de te tenir au courant. Rester assise durant l’hymne américain à Boston est à peu près la dernière nouvelle sur mon blog… Alors t’es à jour! 😉

Laisser un commentaire