Recul du français

Le genre de nouvelle qui m’agresse.  Ce matin dans l’actualité, on apprend tristement que les francophones sont désormais en minorité à Montréal.  Les ménages anglophones et allophones sont de plus en plus nombreux.  À l’échelle provinciale, le français vient de reculer sous la barre des 80%. Quand est-ce qu’on va faire de quoi hein ? Me semble … Lire la suite