Walking in Memphis

Wooohooo ! Le boss vient de me le confirmer.  Je retourne à Memphis cette année, toutes dépenses payées, sur le bras de la compagnie…

J’y suis allé en janvier dernier pour une semaine.  J’adore ce voyage d’affaires annuel.  On assiste à plusieures mini-conférences des manufacturiers de pièces, afin qu’ils nous fassent connaître les nouveaux produits.

Traduction: On se pogne le cul pendant une semaine dans un hôtel 5 étoiles (le Mariott Downtown Memphis), bar open le soir, soupés dans des restos hors de prix et sorties avec les fournisseurs sur leurs comptes de dépenses.

De plus, ça me permet de jaser avec des collègues d’un peu partout aux États-Unis, dans l’ambiance casual qui règne dans la plupart des  »blues bars » de la rue Beale, l’équivalent de notre rue Ste-Catherine.  À Memphis, le blues est roi.  Le saxophone finit même par nous tomber sur les nerfs à la longue, tellement on en entend partout…  C’est vraiment à mille lieues d’ici. 

L’an passé, on est allé manger dans le meilleur restaurant qu’il m’ait été donné de fréquenter à vie, soit le Texas de Brazil.  Un steakhouse brésilien qui vous procure un orgasme gustatif à 100$ le couvert, boisson non-incluse.  Je m’y était empiffré à en être presque malade, créant ainsi un besoin d’écluser les digestifs un après l’autre. 

Cette année, comme je tiens un blogue, je me promet de vous faire vivre la vraie farce qu’est ce voyage  »d’affaires » avec moi.

La vie est si injuste…

7 réflexions au sujet de “Walking in Memphis”

  1. Moi, c’est du pseudo-poignage de beigne dans un voyage simili-payé à Philadelphie…

    Pas mal moins jet-set!

    Dis-moi, est-ce que le gazou est roi à Philly?

Laisser un commentaire