Google Earth

L’imagerie par satellite est chose courante de nos jours.  Plusieurs l’utilisent via Google Earth et les autorités de plusieurs pays se servent même de cette technologie en temps réel.  Ce n’est qu’une question de temps avant que monsieur-tout-le-monde y ait accès aussi.

Ça commence à me faire peur tout ça.  Satellites, GPS … J’me demande comment tout ça va finir.  Qu’adviendra-t-il du droit à la vie privée si ça continue comme ça ?  J’ai essayé de l’imaginer dans le texte ci-dessous.

****

Nous sommes en 2019, les gens sont dépendants de l’imagerie par satellite depuis plusieurs années déjà.  On veut savoir ce qui se passe en ce moment, partout ou nous ne sommes pas, au nom du droit à l’information.  Il est maintenant essentiel d’avoir accès à ce qui ce passe partout sur notre planète.  Les caméras de surveillance sont un vestige du passé, on peut maintenant suivre la vie d’un autre live, la rembobinée, la mettre sur pause ou prendre une photo.  Les seuls endroits qui sont encore impossibles à observer sont les intérieurs d’immeubles/maisons et pourtant…   On pourra bientôt utiliser l’infra-rouge pour y avoir accès. 

La plupart des gens, se servent de cette technologie encore relativement nouvelle pour se faciliter la vie.  On évalue la circulation avant de partir, on regarde si tel commerce est ouvert avant de s’y rendre, on s’assure que notre douce moitiée s’en va bien la ou elle nous l’a promis, on observe nos enfants qui marchent jusqu’à l’école pour s’assurer qu’ils s’y rendent en sécurité…  Certains regardent s’il y a trop de monde au Marché-aux-Puces, à l’épicerie, si le boss est arrivé au bureau, de quoi à l’air le gros l’accident sur la 40, quel participant est sorti d’Occupation Double la veille, bref, rien de bien méchant…

Les moins biens intentionnés de ce monde (et oui ! il y en a encore en 2019) s’en servent à d’autres fins.  Ils observent vos enfants pour une raison bien différente de la vôtre, à la recherche de la moindre occasion.  Certains observent les femmes dans leurs cours en train de se faire bronzer, d’autres regardent si vous êtes à la maison.  On épie ceux qui sortent des banques, vérifie l’emplacement des voitures de police et quoi d’autre ? On regarde les fillettes sortir des autobus ou jouer dans les parcs.  Le voyeurisme a atteint son désolant paroxisme.

On sait tous maintenant qu’on est susceptible de se faire observer par n’importe qui partout ou l’on va…  24 heures par jour.

L’entreprise Google est maintenant un moteur de recherche, une banque mondiale, gestionnaire de l’ONU, un concessionnaire automobile, une compagnie de sécurité avec ses propres mercenaires, la plus grosse pétrolière mondiale et bien plus encore…  Plusieurs ont acheté leurs actions.

Parmi ces existences qui se déroulent à un rythme effréné, certains vieillards irréductibles se demandent encore ce qu’on a fait du fameux droit à la vie privée dont on parlait autrefois.

Il a disparu sans que personne ne s’en aperçoive…

****

Y’a tu juste moi qui pense à ces affaires-là ?

10 réflexions au sujet de “Google Earth”

  1. C’est certain qu’avec les avancées technologiques, ça pourrait en venir là…

    Mais…

    so what?

    Est-ce qu’on a des vies tellement passionnantes qu’il faut qu’on capote parce que quelqu’un peut nous voir?

    Il y a d’autre moyens que le GPS et l’imagerie satellite pour qu’on soit épiés…

    le truc, c’est de se dire que si on est tous sur le même pied d’égalité – tous vulnérables – alors personne, au fond, ne l’est.

    C’est la même chose avec le monde qui capotait sur les « intrusions dans leur ordi » et se câlissaient des firewall de la mort – allant jusqu’à s’empêcher d’utiliser tout le potentiel d’internet à cause de programmes de pare-feu compliqués…

    Ma réponse était tout le temps: Qu’est-ce qu’il y a dans ton ordi qui soit assez intéressant pour quelqu’un qui voudrait s’y introduire???

    Pourquoi on a tous l’impression que notre vie est de tant d’intérêt, au point de capoter sur la fuckin’vie privée???

  2. Mon point Patate, c’est pas tant le non respect de la vie privée que le fait que quelqu’un pourrait (je spécule là) s’en servir pour faire du mal aux gens. Observer les enfants pour les mauvaises raisons ou des choses du genre…

    Peut-être que je regarde trop la télé aussi…

  3. Je comprends ton point aussi par contre que dans le fond, beaucoup n’ont pas des vies intéressantes au point de susciter l’intérêt des voyeurs…

  4. Personnellement, je préfère ne pas regarder trop loin dans le futur car je suis sur que peu de temps après 2019 des problèmes d’eau potable, de gaz a effets de serre et de bien d’autres apparaitrons ou serons déjà avancés. Je n’ai pas hâte que l’hiver ne vienne plus et que je raconte a mes petits neveux comment c’était de skier au massif avec leur papa. Bref, j’aime mieux regarder ce qui vient dans les prochains mois car j’ai plutôt peur de ce qui s’en vient dans les prochaines décénies…

  5. Ça existe encore la vie privé ?
    Reste t-il seulement quelque chose qui soit encore privé ?
    Vu le nombre de permis et d’autorisations qu’il faut pour vivre « tranquille » dans sa propre propriété dite « privé » ou n’importe qui peut entré comme il veut, ce n’est pas l’imagerie satellite qui va faire grand changement.

Laisser un commentaire