Profession: Escroc

Il y a deux semaines, en allant chez le tatoueur pour la première partie de mon dessin, j’ai utilisé un stationnement payant coin St-Denis et Ontario.  Comme il n’y avait pas de gardien, il fallait payer 6$ à la machine, tarif valide jusqu’à 6 heures du matin, selon ce que j’y ai lu.

N’ayant pas de change, j’ai traversé au Presse-Café de l’autre côté, j’y ai acheté une bouteille d’eau et suis revenu pour payer mon dû.

Lors de mon retour, le gardien était revenu par enchantement et, croyez-le ou non, le prix du stationnement était maintenant passé à 10$ pour la même période…  On a comme explication:

-Quand je suis là c’est 10$, quand chuis pas là, c’est 6$

Étant en retard, j’ai payé en rechignant, metionnant au passage que l’inflation évoluait à un rythme incroyable.  Je n’ai pas dis merci, et je me suis dirigé au tatoo shop d’un pas rapide.

Imaginez-vous donc que hier soir j’y retourne pour la deuxième fois, le prix était de 15$ maintenant.  Exprimant clairement mon mécontentement à me faire fourrer, le gars et ses chums trouvaient ça ben drôle eux autres, en me disant que si je suis pas content, j’ai juste à me stationner ailleurs.

-C’est 15$ quand je suis là, c’est 6$ si chuis pas là….

Respire Rick….Respire.

C’est dans ces temps-là que je travaille fort sur moi-même pour dominer mon caractère bouillant et conserver mon calme le mieux possible. 

J’le félicite pour la promotion en tout cas, méchante belle augmentation de salaire depuis la semaine dernière.

J’me suis promis d’en parler ici au lieu de piquer une crise sur place.  Ç’aurait rien changé de toute façon.

J’ai payé son crisse de 15$, de reculons, je n’ai vraiment pas dis merci…

Une chance que le tatouage est terminé, la semaine prochaine ça va coûté 20$ sacrament.

11 réflexions au sujet de “Profession: Escroc”

  1. Pouquoi tu te fais pas tatouer des dollars dans le dos, juste à côté de la poignée; tu sais celle que l’on a souvent dans ce genre de situation.

    Bravo d’avoir retenu ton excédent de colère et de l’avoir partagé avec nous.

    Deviendrais-tu de plus en plus sage?

  2. Je n’en sais rien grand Marleau…

    Je suis quelqu’un de très passif mais il y a quelques situations spécifiques qui me font sortir de mes gonds rapidement (comme tout le monde j’imagine) telles que la bêtise humaine ou l’arnaque (de ma personne ou d’autrui). Je gère mieux la colère qui monte depuis quelques années mais c’est parfois encore difficile !

    J’imagine que ça s’appelle aquérir de la sagesse… Il me reste encore du chemin à faire pour arriver à votre niveau de Père Fourrah par contre !

    En passant, ma poignée dans le dos, je l’ai barrée stie ! 😉

  3. Ayoye, l’analogie avec ce Père Fourrah est déstabilisante; je le connais si peu.

    En ce qui concerne la poignée, la mienne est amovible, c’est encore mieux pour passer inaperçu…

  4. Question: ce parking est-il géré par une compagnie quelconque ? Si oui, fais comme moi: transforme-toi en professionnel de la lettre de plainte ! Ma colère (je suis moi aussi un tantinet bouillante, disons) trouve un exutoire parfait dans la lettre de plainte, et ça donne souvent des résultats spectaculaires (outre de me calmer les nerfs) ! 😉

  5. Réponse: Non. Il s’agit de 3 Haïtiens avec les culottes aux genoux, qui ont l’air de vendre de la drogue à temps partiel !

    Je leur enverrais bien une lettre de plainte mais je doute qu’ils sachent lire.

Laisser un commentaire