Le Mouk Mouk… Je l’ai trouvé !

J’en parlais ici, le 19 mars dernier.

Ma rencontre avec Mouk Mouk au Yul-lancement.

Un phénomène celui-là !  Pour vous faire une idée, c’est un gros français avec ben du poil (vraiment beaucoup…dans la face, sur la tête et aussi dans le dos probablement) d’environ l’âge vénérable de Cacawet.  Un ti-vieux quoi…  (Sans rancune mon Cacawet… faut ben que j’t’agace un brin…)

Pour vous faire une image du personnage, il ressemble en moins beau à celui de gauche là-dessus :

C’est ça….

Mouk mouk, qui je le rappelle, traduit des chants d’oiseaux et de baleines sur son blogue…  J’en avais quasiment pissé dans mes culottes quand il m’a raconté ça le plus sérieusement du monde !

Et bien figurez vous donc que je l’ai trouvé son blogue…  Par pur hasard croyez le ou non.  Il est ici.

Ok. Là je vous voit venir et je me justifie à l’avance.  Loin de moi l’idée de vouloir le niaiser.  Pas mon genre.  C’est mon genre oui mais seulement avec des personnes que je connais.  De toute façon de la façon qu’il écrit il doit bien finir par trouver une tête sur ses épaules quelques fois.

C’est juste que si vous aviez fait vous même la connaissance de ce personnage dans les mêmes circonstances que moi, vous capoteriez aussi…  Il est le portrait type du gars qui n’a vraiment pas la face que vous imaginez quand vous lisez son blogue.

Je me promet d’aller m’instruire sur le chant des animaux lorsque j’aurai un peu de temps libre.

Vous devriez faire de même.

5 réflexions au sujet de “Le Mouk Mouk… Je l’ai trouvé !”

  1. Simplement parce qu’il vient de la France Justine.

    C’est un cousin.

    J’aime les français qui ne sont pas parisiens de comportement.

    Je déteste les français incultes qui croient vraiment que nous sommes des indiens colonisés habitant dans des cabanes en bois au fin fond de la forêt et qui vénèrent Thierry Ardisson qui est un connard.

    J’aime les françaises qui viennent sur mon blogue. Elles sont les bienvenues.

    J’espère que ceci répond à ta question. 😉

  2. Tierry Ardisson est un connard, soit, mais plutot moins que les gens qui continue à venir chez lui.
    Non, ma question provenait du fait que sur son blog, il se présente comme Alghonquin (pas sûre de l’orthographe, mais sûre que ce n’est pas une tribu bretonne!)
    Donc, du coup, tu m’intrigues. Le personnage aussi d’ailleurs. de toue façon, difficile de savoir le vrai et le faux. Je me demande même si je suis Justine?

  3. « Qui continuent », et de « toute façon » désolée, le clavier n’est pas mon ami!

  4. Désolé Justine…

    J’avais crû que vous trouviez mon texte péjoratif envers les français ce qui est loin d’être le cas.

    Le personnage est intriguant… Je l’ai rencontré en personne. Ce type fait des aller-retours Montréal-Paris régulièrement mais il demeure sur votre continent.

    Les Algonquins sont une tribu indienne que nous avons chassé de leurs terres pour y prendre place et fonder le Québec d’aujourd’hui.
    (Le nous réfère ici aux français et aux colonisés québécois qui s’ensuivirent)

    Ils existent toujours aujourd’hui sur de petites réserves qui leur appartiennent dans le centre et le nord du Québec.

    Pour revenir au Mouk Mouk… Le personnage est trop complexe pour moi et je ne le lis plus…

Laisser un commentaire