C’est aujourd’hui que ça commence

Sortez le pop-corn, ouvrez vos oreilles bien grandes, prenez des notes, la campagne électorale provinciale se met en branle officiellement aujourd’hui.

Ils ont posés les pancartes cette nuit dans mon quartier.  Pancartes des libéraux seulement, on s’entend.  Il n’y a qu’eux qui peuvent se permettre de scander haut et fort (pas plus tard que la semaine dernière) qu’il n’y en aura pas d’élections le 26 mars prochain et ensuite poser leurs pancartes la veille du déclenchement au soir, voire tard dans la nuit, pour s’assurer de prendre possession des meilleurs poteaux, de la meilleure visibilité et ainsi essayer de ramasser des votes en plus.  Cré Charest. 

 

Je sens l’excitation de tout le monde, toutes ces personnes qui ont hâte de se faire remplir la cervelle de belles promesses qui fusent de tout bord, tout côté.  Le carnet de promesses promet d’être bien garni cette année encore.  C’est ce carnet ainsi que le programme du parti vainqueur, qu’on s’empresse d’enfouir dans un profond tiroir une fois la campagne terminée, en espérant que monsieur madame tout-le-monde ne s’en souvienne plus.  Comme disent les Cowboys Fringuants: »Icitte y’a juste les plaques de char qui ont encore un ti-peu de mémoire. »

Je me promet pour cette année de ne pas tomber dans la partisanerie, pour les quelques articles que je publierai sur le sujet. (Je souhaite ne pas en parler beaucoup).  Je suis bleu mais je n’ai pas besoin de vous faire suer avec ça.  Alors je vais en parler impartialement lorsque j’en parlerai. 

Sur ce, je vous souhaite une bonne campagne, essayez de vous faire une opinion la plus claire possible (très difficile parfois) et surtout, allez voter parce que sinon, ils vont prendre votre vote et ils vont s’en servir quand même, peut-être pas comme vous le voudriez.

Bonne journée à tous 

Laisser un commentaire