Malheureusement, on en a tous commis un en démarrant notre blogue et la plupart laissent à désirer.  Le mien ne fait pas exception.

Puisque je suis sans orgueil (pour ça), lisons celui que j’ai composé il y a un an.  Il sera suivi de ce que serait mon premier billet si je commençais à bloguer aujourd’hui. 

1er février 2007:

*****

Petit mot d’ouverture pour introduire mon nouveau blogue.

Je m’appelle Erick, je suis dans la mi-vingtaine et il m’arrive parfois des choses hors de l’ordinaire.  Je vais journalièrement partager avec vous mes bons coups comme mes mauvais ainsi que les histoires parfois salées et les événements qui meublent mon quotidien.

La raison pour laquelle ce blogue existe maintenant est un peu égoïste.  J’ai decidé de garder un souvenir, genre de journal, de tout ce qui se passe dans ma vie car elle passe vraiment vite.  De plus, j’aime écrire et j’espère pouvoir susciter l’intérêt de quelques lecteurs.  Je ne cacherai pas que je ne vois pas l’utilité d’entretenir un blogue si personne ne vient le lire.  Je vais donc tenter d’être captivant (!).  Je m’intéresse également aux gens autour de moi et j’adore partager des expériences.  J’ai des convictions et des valeurs dont j’aime discuter alors ne vous gêner pas pour me faire part de vos opinions, idées et commentaires.

Sur ce, je vous souhaite une excellente journée et je vous reviens demain avec la première vraie chronique de l’histoire de ce blogue.

-Erick

*****

Oufff.  Rectifions un peu le tir maintenant.

Premièrement, après un an, je n’ai pas l’impression d’avoir une vie incroyablement captivante.  Du moins, pas autant que j’essayais de me le faire croire il y a un an.  Les histoires salées ?  Mettons qu’il y en a pas mal moins que par le passé alors que je travaillais dans des milieux propices…  Au sel !  

En plus, la routine fait partie intégrante de ma vie maintenant.  C’est moi qui a choisi ça mais mettons qu’il serait très difficile d’entertainer les lecteurs de ce blogue en ne racontant que des expériences personnelles.  J’ai donc pris une tangeante différente assez rapidement dans la rédaction des billets, au cours des premiers mois du blogue.  La tangeante continuera d’évoluer au cours de la prochaine année alors que de nouveaux défis tant personnels que professionnels se présentent à moi en ce moment.

Pour s’amuser maintenant, voyons ce que serait mon premier billet aujoud’hui, si je commençais un blogue:

Février 2008:

*****

Merci de ta fidélité cher lecteur, chère lectrice.  Merci d’être venu jusqu’ici dans les archives pour voir le premier billet de l’énergumène que tu lis tous les jours.

Y’a personne qui lit un premier billet le jour de sa publication alors à quoi bon me présenter ?  Tu me connais déjà.

En fait, je pense que seuls les lecteurs qui aiment beaucoup un blogue vont fouiller dans les archives pour en lire plus.  C’est pourquoi si tu lis ces lignes, tu aimes probablement le blogue.  Alors merci. 😉

Faque c’est ça.  Tu peux aller lire le deuxième billet maintenant.  Mais surtout, ne manque pas celui de demain.

-Rick

*****

Pis ?  Y’a une légère nuance qui est attribuable à 12 mois d’expérience bloguale.

Encore pour le fun, j’aimerais que vous copiez VOS premiers billets respectifs, dans les commentaires de celui-ci.

Personne ne va rire de vous promis…  Mmmppfffff.  On va se retenir.

Participez vous aussi, au Festi-Rick 2008 ! :mrgreen: