Je ne parle plus de politique sur ce blogue.  C’est une résolution que j’ai prise après les dernières élections provinciales.  J’ai toujours mes opinions à débattre et des débilités à dénoncer, mais cette page est un blogue personnel et le jour ou j’aurai plus de temps, je partirai mon propre blogue politique.  Entretenir celui-ci est déjà assez comblant.  La vérité aussi, c’est que plus je parlais politique, plus les lecteurs fuyaient. 

Or, je ne suis pas de ces cons qui prétendent se foutre d’être lu ou non.  C’est vrai que j’écris pour moi, mais si vous ne le lisiez pas, je me contenterais de le penser pour moi-même.  Ça me sauverait du temps.

Sauf que là, l’envie est trop grande.  Le fameux projet de loi Marois dont on parle tant au Québec depuis la semaine dernière me donne cette envie.  Il fait chier beaucoup de monde ce projet de loi.  Il fait peur.  Les anglais ne nous manquent pas dans leurs insipides journaux.

Ben devinez quoi, je trouve qu’il fait du sens moi, ce projet.  Quand les Canadiens anglais crient au scandale, c’est généralement parce qu’on met nos culottes au Québec. 

Bref, un de ceux qui m’a fait le plus chier dans tout ça, c’est Lagacé qui dit que les péquistes en accord avec ce projet le sont simplement parce que c’est un projet péquiste.  Que si Marois disait qu’il faut légaliser le crystal meth, on serait en accord.  Vas chier Lagacé.  Tu peux ben parler de chiens de poche, toi qui n’ira jamais bitcher sur le fédéralisme avec l’employeur que tu as. 

L’inverse est aussi vrai.  Le PQ pourrait soumettre un projet de loi pour éliminer l’itinérance que les illuminés de fédéralistes trouveraient un moyen pour le discréditer.  On en dirait que Marois sollicite le vote de l’errance.

Toujours est-il que ce texte sur le blogue d’un homme en colère m’a presque donné une érection quand je l’ai lu…

Il résume exactement mon opinion sur le sujet.  Tout comme celui de Renart L’éveillé .

Un autre appel au calme chez le Gros B.S.  

En conclusion, attendez donc que le projet devienne concret avant de tapisser les journaux de saloperies juste parce que vous détestez Pauline Marois.

Je ne l’aime pas plus que ça non plus, mais c’est une femme qui aime le Québec, et qui sait ce qu’elle fait.  Laissons la au moins présenter son projet avant de la lapider sur la place publique et la traitée de membre du KKK.

Ah ! J’oubliais.  Charest et Dumont n’ont même pas accepté d’en discuter, du fameux projet de loi.  Ça c’est de la démocratie mes amis. 






  Je veux découvrir des blogues!
×

Les meilleurs blogueurs québécois!

Abonnez-vous et faites rayonner les meilleurs blogueurs indépendants du Québec!


Non merci, ça me tente pas!