À: L’ex-blonde 

De: Montréalaisfelquiste

Sujet: Le cul d’un ours

*****

Madame,

Il a été porté à notre attention que depuis quelques jours, vous avez commencé à interagir sur différents articles publiés sur ce blogue.  Selon ce que nous avons pu constater, vos commentaires portent tous sur votre insatisfaction vis-à-vis des couleurs présentes sur cette page qui semblent vous donner de la difficulté à lire les propos qui y sont écrits. 

Le dernier commentaire que vous avez laissé fut particulièrement savoureux, comparant la noirceur de ce blogue à celle de l’intérieur du cul d’un ours.  Ce commentaire à prime abord nous laisse perplexe.  Nous aurions tendance à croire qu’il fait effectivement très sombre dans le cul d’un ours, mais comme nous n’y sommes jamais allés, alors il nous faut faire confiance à votre expérience sur ce point.  Mais il y a une limite nous semble-t-il, à comparer la luminosité de cette page à celle que l’on pourrait retrouver à l’intérieur des sphincters de l’animal en question que nous n’oserions pas franchir.  Nous aimerions bien vous voir essayer de lire ces lignes à partir de cet endroit sans flashlight

Ceci étant dit, nous apprécions infiniment que vous nous ayez éclairé là-dessus (la pognez-vous ?), soyez assurée que nous prenons bonne note de vos commentaires constructifs tout en vous mentionnant que vous êtes la première à formuler une telle plainte.  Vos impressions ont étés entendues, et nous vous assurons que ce n’est pas parce qu’on ne change rien que nous nous câlissons de votre point de vue.  Nous allons simplement maintenir le statut quo jusqu’à ce que de nouvelles plaintes se fassent entendre à ce sujet.  En attendant, sachez que le special 3-pour-1 chez le gros Farrah est encore en vigueur si cela vous intéresse.

Merci de votre compréhension.  En espérant que vous continuerai à nous faire part de vos précieux commentaires.

Bien à vous,