J’en discutais avec babe récemment…  En regardant les nouvelles, ça parlait des enfants dans les piscines publiques qui sont la cause principale de la présence de coliformes fécaux dans l’eau.

Ce sont eux qui chisent (!) dans l’eau les sacripants. 

Ça fait longtemps que je connais la définition de coliforme fécal.  Mais chaque fois que je les entends, ces deux mots me lèvent le coeur.  Je n’y peux rien.  C’est pire que de les sentirs.

(Faisons abstraction de ce que c’est vraiment. Même si c’était le nom de la meilleure bière au monde, je ne commanderais jamais une coliforme fécale bien froide.  J’ai une barrière psychologique avec le terme.) 

Je m’imagine flotter dans un lac ou une piscine entouré de ces… affaires là pis c’est juste dégueulasse.

Me semble que de la marde c’est moins pire.  On utilise le mot tellement souvent qu’il est rendu banal.  Coliforme fécal, ça attire mon attention et maximise mon dégoût.

Pour votre culture, voici de quoi ça l’air au microscope…  Dire qu’il y en a qui sont payés pour étudier ça.  En tout cas j’espère pour eux qu’ils sont payés.

 Coliforme fécal ( beurk)

Et vous, y’a-t-il des mots qui vous font chier ?






  Je veux découvrir des blogues!
×

Les meilleurs blogueurs québécois!

Abonnez-vous et faites rayonner les meilleurs blogueurs indépendants du Québec!


Non merci, ça me tente pas!