Qui l’eût cru ? Les rivaux de toujours s’entendent ensembles pour ce qu’il y a de mieux pour les citoyens, c’est-à-dire éviter des élections hâtives.

Il n’y a que Mario, encore sur le powertrip, qui ne veux rien savoir et se pousse à Montréal, loin des problèmes.

Je ne peux ici que souligner la maturité du PQ qui, même s’il n’a pas de chef officiel, aurait pu se laisser tenter par des élections qui auraient pu tourner à leur avantage.

Mention moins honorable à Charest, qui se la joue comme s’il était majoritaire, avec son arrogance habituelle.  Il va inévitablement se tirer dans le pied lui-même et faire tomber son gouvernement avec une telle attitude dans un avenir rapproché.  Question de temps.

Mario, ça ne vaut même pas la peine d’en rajouté.  Têtu, absent et powertrip.  Voilà qui le résume bien.






  Je veux découvrir des blogues!
×

Les meilleurs blogueurs québécois!

Abonnez-vous et faites rayonner les meilleurs blogueurs indépendants du Québec!


Non merci, ça me tente pas!