Vendredi soir, j’ai fermé puis rallumé ma powerbar de télévision pour une raison que je me demande encore.  Ma machine Illico a alors décidé qu’elle avait assez donné dans la vie, qu’il était temps qu’elle punche sa carte.  Assez confiant de la voir se rallumer, babe et moi faisons notre souper du vendredi soir accompagné d’une bonne bouteille.

Évidemment, la machine ne rallume pas (et ne rallumera jamais) quand vient le moment de s’écraser dans le divan pour relaxer.

Je passe donc une bonne partie de la soirée sur le hold pour parler avec le support technique de Pierre-Karl qui, je l’espère de plus en plus, réglera mon problème en 2-3 cliquements de souris.

Je fini par avoir la ligne ( lire: J’étais tanné en estie d’attendre).  Dans ma tête, j’ai toujours l’image de la gang d’employés qui jouent aux cartes en regardant les lignes qui sonnent puis qui se disent en riant: »Lui y’a pas attendu assez longtemps, on va jouer un autre tour… On est quand même pas pour commencer à donner du service au salaire qu’on est payés ».

Appelons donc le moron du service technique Gino pour les besoins du texte et parce qu’il avait un accent de Gino.

Gino me fait alors gosser avec le piton du Illico…  Débranche une fois, rebranche, gosse un peu avec les fils en arrière et VLAN…  Il arrête et donne son diagnostic :  » Votre machine à rendu l’âme »

– Pardon ???

– Désolé, c’est de l’électronique ça monsieur, ça peut briser n’importe quand !

– Ça fait même pas deux ans que je l’ai… (Tsé dans le temps que vous la vendiez 200$ mes estie avant de la baisser à 50$ 2 mois après que je l’ai acheté.)

– Aviez-vous acheté la garantie prolongée monsieur ?

Je n’ai pas répondu…  J’aurais été méchant.

****

La conversation suivante n’a pas eu lieu grâce à mon sens de la retenue….  J’aurais enchaîné :

– Pas votre chère garantie prolongée qui me remplacerait ma machine sans frais ?

– Oui monsieur, cette garantie là…  Vous savez l’électronique….

– Heille mon Gino, vous la vendiez 50$ c’te crisse de garantie là v’là 2 ans pis aujourd’hui vous vendez ma machine flambette à c’te prix là….  Chuis tu content tu penses de pas m’être laisser faire fourré 2 fois sur la même vente par vous autres mon illuminé du colisse toi ???

****

Je répète…  la conversation ci-haut n’a eu lieue que dans ma tête.

J’ai plutôt dit:

– Ok transfère moi au  »service » à la clientèle, m’a fermer mon compte c’est toutte. (J’ai dit ça pour essayer de leur faire peur)

J’aurais jamais dû dire ça.  Le mot transfère je veux dire.

Transfère = mise en attente.

Je fini par parler au génie du  »service » à la clientèle qui me dit qu’il y a un délai de 30 jours pour fermer/suspendre mon compte….   

-Ok je comprends…  Il aurait fallu que je le sache le mois dernier que votre machine à la con était pour me chier dans les mains…

-C’est ça monsieur, je peux par contre réduire votre forfait au minimum pour ce mois en cours qui est de 25$.

-Merci… Déjà que vous avez la main dans mon portefeuille 12 mois par année, là vous ne voulez plus l’enlevez hein ?   

J’ai raccroché.  En sacrament.  Dans ce temps là, tu veux juste les envoyé chier et t’en aller chez la compétition…

Quelle compétition ?  Bell Canada ? Entre vous et moi, sont pas mieux.  Y’a pas de service chez Bell non plus, je vous le dis par expérience, mais vous le savez déjà.  Pis j’en veux pas de maudite soucoupe.

C’est ça au Québec, les pétrolières forment un oligopole pour mieux nous fourrer, ben les fournisseurs de  »services » télévisuels aussi…  Je vous le confirme.  C’est comme ça dans le monde du cellulaire aussi alors qu’on paie 60% plus cher qu’aux States pour les mêmes services.

C’est-tu marqué  »épais » dans notre front ou bien quoi ?

Y’a tu juste moi qui se sent violé à distance ?






  Je veux découvrir des blogues!
×

Les meilleurs blogueurs québécois!

Abonnez-vous et faites rayonner les meilleurs blogueurs indépendants du Québec!


Non merci, ça me tente pas!