Le gouvernement brésilien a ordonné à un site d’enchères en ligne de retirer une annonce dans laquelle un homme mettait en vente sa propre femme pour 56 $.
Le secrétariat d’État aux Droits des femmes a annoncé hier soir qu’il avait sommé le site Mercado Livre, dans lequel eBay détient une importante participation, de détruire cette annonce qui constituait une enfreinte à la loi interdisant le commerce des organes, des personnes, du sang et de tout élément du corps humain.

L’annonce n’apparaissait plus sur le site samedi.

Elle avait été placée par un homme affirmant s’appeler Breno qui justifiait son geste en ces termes: «je vends ma femme pour des raisons sur lesquelles je préfère ne pas m’étendre (…) j’ai vraiment besoin de cet argent.»

Le vendeur décrivait son épouse physiquement et la présentait comme une excellente femme au foyer. Selon lui, elle avait 35 ans et valait «son poids en or».

Pour l’agence de presse brésilienne Estado, il pourrait s’agir d’un canular. Mercado Livre a pour sa part assuré ne pas avoir remarqué plus tôt cette annonce extravagante du fait du très grand nombre de produits proposés à la vente sur son site, environ un million.

L’histoire ne dit pas si l’homme a trouvé un acheteur.  Je me demande s’il y avait possibilité d’acheter une garantie prolongée avec ça.

Source du montréalais: La tribune de St-Camille






  Je veux découvrir des blogues!
×

Les meilleurs blogueurs québécois!

Abonnez-vous et faites rayonner les meilleurs blogueurs indépendants du Québec!


Non merci, ça me tente pas!